J’ai regardé À vif

avif

À vif – réalisé par John Wells (2015)

Lors de sa sortie en 2015 je ne me suis pas du tout arrêtée sur À vif dont le casting me plaisait pourtant : Bradley Copper et Omar Sy, il y avait de quoi faire ! Mais, je ne sais pas, le sujet n’a pas percutée sur le coup. Bon, ensuite j’ai découvert la vidéo de Rose Carpet sur l’interview de Bradley Cooper et, depuis, je me suis dit qu’il fallait quand même que je le regarde un jour. C’est chose faite !

À vif raconte l’histoire d’Adam Jones un grand chef étoilé qui, victime de son succès, perd l’équilibre et se noie dans l’alcool et la drogue. Le film débute alors qu’Adam renoue avec sa vie et décide de se reprendre en main. Tour à tour, il cherche à reconquérir ses anciens partenaires de cuisine et se lance le défi, un peu fou, de rouvrir un restaurant et de gagner sa troisième étoile au guide Michelin.

Clairement, Bradley Cooper en chef étoilé, j’adhère. Le personnage est vraiment très complexe car à la fois passionné et colérique. Adam Jones traine derrière lui un lourd passé mais son ambition ne cesse de le tirer vers le haut, si bien que sa force de caractère prend le dessus sur ses faiblesses. Seulement, À vif nous apprend que tout n’est jamais gagné et  nous montre les petites imperfections de la vie, son côté rugueux et âpre qui ne nous plaît pas toujours mais qui nous est essentiel.

J’ai vraiment été touchée par ce film. D’abord, culinairement parlant car c’est tout de même autour de cela que tourne l’intrigue. C’est délicat, gourmand et extrêmement bien filmé. Mon dieu que c’est beau à voir… Et c’est là qu’on se rend compte que la notion « d’art culinaire » prend tout son sens. L’odeur des plats mijotés frôleraient presque nos narines tant l’image est parlante. Ensuite, j’ai été touchée par le côté humain qui ressort de ce film et les relations que tissent les personnages entre eux. Derrière la cuisine d’un restaurant se cachent des dizaines d’êtres avec leurs vécus, leurs soucis, parfois, leurs rancœurs, mais bien souvent, animés par une même passion. Pour atteindre cette troisième étoile Michelin Adam Jones devra réussir à trouver une harmonie dans ses plats mais aussi, et surtout, dans son équipe.

J’ai beaucoup parlé de Bradley Cooper, évidemment, mais Sienna Miller est aussi excellente dans son rôle (elle incarne une cuisinière qui va peu à peu devenir l’associée d’Adam). Quant à Omar Sy, on le voit finalement très peu mais son rôle est décisif sur le déroulement de l’intrigue… Je n’en dirai pas plus !

Si vous souhaitez éveiller vos papilles, découvrir une histoire forte et touchante menés par de très bon acteurs, foncez !

 

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “J’ai regardé À vif

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s