Une soirée au quartz : les liaisons dangereuses

DSCN3546

citation

Jeudi soir dernier j’ai eu la chance de découvrir au théâtre un roman épistolaire que j’ai pu lire il y a quelques années au lycée. Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos est un roman du 18e siècle qui a eu beaucoup de résonance à son époque.

À travers des lettres, nous découvrons plusieurs épistoliers dont les deux principaux : la Marquise de Merteuil et le Comte de Valmont. Roman de libertinage, les liaisons dangereuses nous met face aux vices de l’époque, incarnés par Merteuil et Valmont. Pour que vous compreniez mieux la construction de l’histoire je vais justement vous la présenter avec un petit schéma.

schéma

lesliaisonsdangereuses4 (1).JPG

lesliaisonsdangereuses4 (2)

lesliaisonsdangereuses4 (3).JPG

Jeudi soir, j’ai redécouvert ce roman épistolaire avec grand plaisir et j’ai replongé avec nostalgie dans mes années lycées… La pièce que nous présente Christine Letailleur est plutôt classique mai très épurée : costumes d’époques vs décor minimaliste. J’ai beaucoup aimé ce choix.

Les dialogues sont évidemment adaptés puisque les liaisons dangereuses est un roman et non une pièce de théâtre. Mais je les ai trouvés vraiment fidèles à l’esprit que Choderlos de Laclos avait donné à son œuvre. D’ailleurs en clin d’œil au roman épistolaire, les acteurs lisent de temps à autre des lettres… Christine Letailleur a su rajouter un grain de folie que les acteurs s’approprient à la perfection : La vieille tante de Valmont, Madame de Rosemonde, se met à chanter « j’entends le loup, le renard et la belette » à notre plus grande surprise !

lesliaisonsdangereuses3

La pièce dure 2h45. Pas intérêt de s’ennuyer ! Mais non… le temps se fige et l’on se plaît à suivre les complots de Merteuil et de Valmont. Merteuil que j’ai trouvée hypnotisante… En femme forte et indépendante, elle mène son monde en main de maître, jouant des sentiments comme on joue d’un instrument. Mais à force de se jouer du monde, le monde finit par se jouer d’elle. La fin de la pièce arrivera crescendo, elle n’en sera que plus forte.

Dans une mise en abyme, Merteuil et Valmont incarnent des personnages qu’ils ne sont pas vraiment pour amadouer leurs proies. Le théâtre dans le théâtre. Les masques sont finalement tombés, le théâtre peut maintenant se vider.

lesliaisonsdangereuses2

FRANCE-CULTURE-MUSIC-PERSEPHONEsources images théâtre : culturebox / lemonde / lequartz
Publicités

8 réflexions sur “Une soirée au quartz : les liaisons dangereuses

  1. J’ai le livre dans ma bibliothèque mais je ne l’ai pas encore lu… J’ai été petite joueuse, j’ai regardé l’adaptation ciné avec Glenn Close et John Malkovich, ils sont absolument géniaux ! Au théâtre ça doit être top aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’étais pas fan de lecture lorsqu’on m’avait obligée à lire Les Liaisons dangereuses en 1ère donc je n’avais pas aimé… mais j’ai adoré le film avec John Malkovich ❤ Et j'ai toujours voulu relire le livre mais je n'ai jamais pris le temps ^-^ Je pense qu'aujourd'hui il me plairait beaucoup plus que quand j'avais 17 ans. Ca devait être vraiment bien à voir au théâtre !

    Aimé par 1 personne

  3. J’adore comment tu as construis cet article, je me rappelle l’avoir lu avant les vacances en me disant que c’était super ce que tu avais fait !
    Bon, tu sais déjà que j’avais adoré ce bouquin, la pièce m’aurait donné bien envie je pense 🙂 L’atmosphère devait être incroyable !

    J'aime

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s